Mon MagDori

by

Je ne peux plus vous cacher mon amour pour les organiseurs et autres carnets en tout genres. J’ai ai plein de tailles et styles différents mais je dois avouer que je n’ai pas encore trouvé l’agenda parfait à mes yeux.

Le format A5 est trop grand et lourd pour être transporté.

Les anneaux des organiseurs gênent pour écrire.

Les agendas reliés ne sont pas assez personnalisables.

Et puis, j’ai découvert les carnets de voyages. J’ai tout de suite craqué pour leur couverture en cuir, leur simplicité et la possibilité d’ajouter et enlever les carnets à volonté. Mais ce ne sont que des carnets et leur format allongé ne me plaît pas trop finalement.

C’est alors que L’IDÉE m’est apparue ! Pour moi l’agenda parfait est un mélange de tous ces carnets et organiseurs. Comme j’aime travailler de mes mains, j’ai pensé qu’il serait encore plus sympa si cet agenda parfait je le fabriquais moi même puisque je ne le trouve nulle part. Et puis… on n’est jamais mieux servis que par sois-même n’est ce pas ?

Voilà pour la petite histoire de mon MagDori, oui je lui ai donné un nom, oui c’est un petit peu prétentieux je sais, mais j’assume. Pour vous expliquer un peu plus le choix du nom, c’est tout simple : « Mag » pour Magalie vous l’aurez surement compris et « Dori » parce que la marque du carnet de voyage original est « Midori » et que les différents créateurs de carnets de ce type à travers le monde ont gardé le suffixe « Dori » pour nommer leur créations. C’est ainsi que sont nés les FauxDori, RayDori, HappieDori et maintenant MagDori !

Trêve de bavardage, voici quelques images pour vous le montrer en détail et surtout vous expliquer en quoi il est parfait pour moi.

Tout d’abord, le format. Il fait à peu près la taille d’un organiseur personal mais comme il n’a pas d’anneaux l’espace d’écriture est bien plus grand et il est aussi facile d’écrire dedans que dans un cahier.

A l’intérieur, des rabats afin de pouvoir y glisser des papiers. De plus, j’y ai ajouté une pochette plastique à l’avant et à l’arrière qui permettent aussi d’emporter des papiers.

Dans les organiseurs, on fonctionne avec des intercalaires et des onglets pour séparer les différentes sections. Ici, j’ai choisi de fonctionner avec des carnets. Il y à pour le moment 3 carnets : un carnet de mois sur 2 pages, un carnet de semaine sur 2 pages et un carnet de notes. De cette façon, chaque carnet représente une intercalaire de mon organsieur à anneaux.

Pour finir, je l’ai doté d’un passant pour stylo car c’est quand même pratique de ne pas avoir à chercher son stylo au fond de son sac lorsque l’on veut noter un rendez vous et de quelques breloques pour l’égayer un peu.

2015/01/img_0858.jpg

2015/01/img_0859.jpg

2015/01/img_0861.jpg

2015/01/img_0860.jpg

2015/01/img_0862.jpg

2015/01/img_0863.jpg

2015/01/img_0866.jpg

2015/01/img_0865.jpg

2015/01/img_0864.jpg

2015/01/img_0867.jpg

J

12-01-15
Previous Post Next Post

Vous aimerez peut être :

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other