2016 : mon bilan planners – agendas

by

Si vous avez suivi mon parcours vous avez pu voir que 2016 a été une année riche en rebondissements. J’avais pourtant bien commencé l’année avec le Bullet journal mais je n’ai pas vraiment su l’adapter à mes besoins et je l’ai assez rapidement abandonné.

Il faut dire que j’ai eu du mal à définir mes réels besoins en terme de support d’organisation et que toutes les merveilleuses photos que l’on voit sur facebook, instagram et pinterest ne m’ont pas aidée.

Je vais me confier à vous : je suis rentrée dans une espèce de spirale négative.  Je voulais tout tester et je convoitais tous les Planners que je n’avais pas. J’ai donc commencé à rechercher les Planners les plus rares et les plus prisés, grisée par le fait de posséder ce Graal que des centaines de filles recherchent tant.

Mais très vite j’ai réalisé que c’était la quête elle même qui me motivait et non pas le Planner. J’ai acheté, essayé et revendu tellement d’organiseurs cette année !

Je suis passée du Bullet Journal dans mon Leuchttrum A5 (1) au Bullet journal dans le Kate Spade Rose Gold (2). Puis a un mix du Bullet journal et de l’agenda une semaine sur 2 pages dans mon Filofax Original Personal fluoro rose (3) et ensuite dans mon Filofax Malden Prune Personal (4) , que j’ai aussi utilisé en portefeuille.

1

2

3

4

Puis j’ai testé le formal Pocket avec le Filofax Finsbury jaune (5) et dans le Filofax Denim (6). C’est là que j’ai abandonné complètement la méthode du Bullet journal. J’ai ensuite voulu essayer le Hobonichi. Format A6 (7) avec un jour par page mais ça ne m’a pas du tout convaincue alors je suis passée au Midori Traveler’s Notebook (8), format regular avec une recharge une semaine sur deux pages.

5

6

7

8

De là, je suis retournée à la recharge une semaine sur deux pages au format personal avec le Filofax Original Duck Egg (9). Mais comme je n’aime pas les anneaux qui me gênent pour écrire, j’ai enlevé ceux de mon Filofax Malden Ocre (10) et je me suis fait une recharge une semaine sur deux pages au format personal. Encore une fois, cela ne m’a pas totalement convenu et quand j’ai reçu mon Filofax Malden Kingfisher Blue personal (11) j’ai voulu l’utiliser mais je ne lui ai pas enlevé les anneaux par peur de le regretter et je suis repassée au mix Agenda / bullet journal.

9

10

11

Vous devez ouvrir de grands yeux à la lecture de cet article et vous demander comment on peut en arriver là. Et encore, je ne vous parle que de mon agenda quotidien mais j’ai utilisé bien d’autres supports pour mon agenda maison (Agenda Maison relié, recharge Agenda Maison dans un Filofax Calipso A5 rouge,…) et mon journal de souvenirs (Foxy Fix le petit, Magdori Personal,  Erin Condren,…).

Et puis il y a ceux que je n’ai jamais réussi à investir réellement et que j’ai revendu plus ou moins rapidement : les Originaux jaunes (superbes mais tellement fragiles),  les Malden Pocket noir et rouge (magnifiques mais trop petits), les Finsbury turquoise et rose  (trop raides), le Traveler’s Notebook de Color Crush (trop large et je ne supportais pas son odeur de plastique), le Midori Traveler’s Notebook Passeport Noir et le bleu au format regular et les Carpe Diem A5 Ballerina et Duck Egg.

Après tout ça, j’ai eu un gros passage à vide. Pas seulement au niveau des Planners mais dans ma vie. C’est à ce moment là que j’ai fermé la boutique et me suis retirée petit à petit des réseaux sociaux.

J’ai vraiment cru que j’allais me perdre dans tout ça et j’ai ressenti un besoin de simplifier certaines choses et revoir mes priorités.

J’ai revendu la plus part de mes agendas, ne gardant que ceux qui ont une histoire particulière (mon tout premier, un que l’on m’a offert, …).

A ce moment là, je suis tout naturellement revenue vers mon carnet Leuchttrum car j’ai réalisé que c’est ce qui est le plus pratique pour moi en terme de format / reliure. C’était au mois de septembre et je n’ai pas eu envie d’autre chose depuis. Sauf une petite rechute lorsque j’ai acheté mon nouveau sac à main et que j’ai réalisé que le Midori Camel se mariait parfaitement avec. J’ai voulu l’utiliser en Bullet Journal séparé par des carnets pour 2017 mais rien qu’en le préparant j’ai compris que ça ne le ferait pas (12). A la place, j’ai simplement acheté un minuscule agenda (13) à moins de 5€ que je laisse dans mon sac à main car je ne transporte pas mon Bullet Journal. Les informations qu’il contient sont bien trop intimes et précieuses pour risquer de le perdre. Ce minuscule agenda est là au cas où je devrai noter un rendez vous ou un événement alors que je suis à l’extérieur. Je faisais ça avec mon smartphone avant mais je me suis retrouvée dans une situation où j’étais au téléphone, à l’extérieur, je ne pouvais pas utiliser le haut parleur ni le kit main libres et je devais prendre un rendez vous plusieurs mois à l’avance… et bien j’ai du couper court et rappeler la personne lorsque j’avais un calendrier sous les yeux.

12

13

Finalement, parce qu’il faut bien essayer de voir le bon côté des choses, j’ai commencé et terminé l’année avec le même agenda : le bullet journal dans le Leuchtturm (14) ! L’an dernier, à la même époque je m’étais lancé le défi d’utiliser le même agenda pendant toute l’année. Après maintenant deux ans d’errance planneresque ( j’invente des mots maintenant), j’espère être sortie de cette quasi addiction aux planners (n’ayons pas peur des mots). Je n’ai pas envie de me lancer à nouveau ce défi mais j’espère vraiment que cette passade est belle et bien terminée et que l’année 2017 sera plus calme !

14

Et vous ? Quel(s) agenda(s) avaient vous utilisé en 2016 et quel est votre choix pour 2017 ?

30-12-16
Previous Post Next Post

Vous aimerez peut être :

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other